Base sur la morphologie des espèces

C'est une section didactique pour parler de l'identification des différentes espèces, de l'établissement ou de la critique de clés existantes.
Répondre
Jeremy Pascal
Messages : 6
Enregistré le : mer. 7 août 2013 18:35

Base sur la morphologie des espèces

Message par Jeremy Pascal » jeu. 19 mai 2016 18:48

Bonjour,

Simple amateur, je ne suis pas aussi habile que vous pour identifier au premier coup d’œil un genre, voir une espèce de fourmi. Pour aller jusqu'à l'espèce, je suis obligé de passer un individu sous ma petite binoculaire et de dérouler les clés d'identification en utilisant les sources suivantes : "Fourmis de France" (Delachaux et niestlé) et "Fourmis de Wallonie" (SPW | Editions).

En déroulant ces clés, je suis parfois bloqué à une étape de l'identification parce que je n'arrive pas à voir, mesurer, apprécier tel ou tel partie du corps d'un individu. Je dois donc prendre plusieurs pistes pour finir par les éliminer, ce qui devient parfois laborieux. Et pourtant... je suis à même de visualiser d'autres détails qui peuvent être déterminants dans l'identification et que l'on peut trouver par la suite dans le cheminement de la clé, exemple : Le nombre d'articles du funicule, couleur, épines propodéales, etc...

D'où ma question suivante : Existe il des fiches, ouvrages, bases de données,... référençant et détaillant la morphologie de chaque fourmi ? De façon à ce qu'en sélectionnant 3 ou 4 critères (par filtre par exemple), le résultat nous retourne la ou les seules espèces possibles ?

Par exemple, en sélectionnant : 1 pétiole et 1 post-pétiole + un mesosoma de forme sinusoïdale + petites épines propodéales, ça retourne ? A minima Aphaenogaster. En 3 critères "faciles" à voir, on obtient les espèces ciblées, ainsi que les aspects morphologiques qui divergent entre les prétendantes pour finir de les départager.

Voyez-vous ce que je veux dire ? On évite de dérouler plusieurs étapes dont certaines peuvent être bloquantes... J'ai parfois du mal sur les formes du pronotum, la forme de la base du scape, l'appréciation de la pilosité et de la couleur...

J'avais initié un tableur pour mes identifications personnelles dans ce principe en retranscrivant les clés, mais cela m'oblige pour le compléter d'apprécier des parties du corps que je suis pas à même de donner (type de pilosité, longueur et densité, couleur, aspect...), ce n'est pas mon job ! J'ai bien compris que la taxonomie était l'affaire des professionnels...

Et puis je ne cherche pas à vouloir réinventer la poudre... si ça existe déjà, je suis preneur.

Jérémy

Rumsaïs Blatrix
Messages : 139
Enregistré le : ven. 30 mai 2008 06:53

Re: Base sur la morphologie des espèces

Message par Rumsaïs Blatrix » jeu. 19 mai 2016 19:23

Bonjour,
Ce dont vous parlez correspond en gros aux clés utilisant l'outil LUCID. Un exemple ici: http://antkey.org/en/content/key
Je ne pense pas qu'une clé LUCID ait été développée pour les espèces de France. En fait, j'avais vaguement pensé à y travailler il y a quelques temps, mais je n'ai pas eu le courage (ni le temps) de me plonger dans l'outil. Mais ça serait chouette en effet. Il y a cependant des limitations, et typiquement, la forme de la base du scape chez les Myrmica est difficile à inclure dans ce genre de clé...
Pour progresser en identification il faut y consacrer beaucoup de temps... et c'est souvent décourageant au début. C'est valable pour tous les groupes taxonomiques. Pour les fourmis ça vaut le coup de faire une collection de référence. Lorsque vous envoyez des échantillons à Antarea, vous gardez quelques individus de chaque colonie échantillonnée, comme ça vous avez le spécimen et l'identification correcte, ce qui permet ensuite de parcourir la clé en sachant quel chemin prendre et ainsi de se faire une idée plus précise des différents critères d'identification.

Jeremy Pascal
Messages : 6
Enregistré le : mer. 7 août 2013 18:35

Re: Base sur la morphologie des espèces

Message par Jeremy Pascal » jeu. 19 mai 2016 20:52

Voilà ! C'est exactement ce que je souhaitai :
l'outil LUCID. Un exemple ici: http://antkey.org/en/content/key
, mais en français et pour notre territoire... ;)

Donc ça existe... Je trouve cette méthode pour l'identification géniale (en plus pour LUCID, il y a des photos), bien sûr elle ne peut fonctionner que sur un support informatique.

Pour entraînement, je peux essayer de monter cette méthode que pour l'identification du genre... L'appréciation du scape pour les espèces de Myrmica est trop hardu, en effet.

Je suis déjà votre conseil, c'est à dire la conservation d'individus d'espèces partis pour identification pour Antarea. Une fois identifié, je confirme (ou non) la mienne.

Jeremy Pascal
Messages : 6
Enregistré le : mer. 7 août 2013 18:35

Re: Base sur la morphologie des espèces

Message par Jeremy Pascal » dim. 22 mai 2016 13:02

Je m'aperçois que même pour le genre, ça peu être compliqué.

Si pour la détermination d'une espèce les caractéristiques doivent être les suivantes : caractéristique 1 ET caractéristique 2 ET caractéristique 3, cela ne veut pas forcement dire que dans le cas contraire toutes les conditions inverses doivent être réunies : caractéristique différent de 1 ET caractéristique différent de 2 ET caractéristique différent de 3.

Je comprends mieux pourquoi il y a des clés d'identification sous forme d'arborescence et par élimination. ;)

Rumsaïs Blatrix
Messages : 139
Enregistré le : ven. 30 mai 2008 06:53

Re: Base sur la morphologie des espèces

Message par Rumsaïs Blatrix » dim. 22 mai 2016 18:35

En effet, une clé dichotomique est beaucoup plus facile à construire. Cependant, les clés lucid ont un certain intérêt, en particulier au début, car avec quelques caractères on réduit rapidement les possibilités. Une fois qu'on a un nombre réduit de possibilités on peut regarder les photos et cibler plus ou moins précisément l'identité du spécimen.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité