Clé MESSOR (établit en Janvier 2005)

Répondre
Avatar du membre
Jean-Luc Marrou
Administrateur du site
Messages : 488
Enregistré le : mar. 29 avr. 2008 20:09
Localisation : Toulouse

Clé MESSOR (établit en Janvier 2005)

Message par Jean-Luc Marrou »

LES MESSOR DE FRANCE
(Jean-Luc Marrou)

Clé :

1- Présence d'un psammophore (sous la tête, quelques poils trés longs recourbés vers le haut et inclinés vers l'avant)..............................................................................................................2
- Pas de psammophore....................................................................................................4

2- Tête des majors rouge, ainsi que le thorax. Assez mat (ne dépasse pas 9 mm).................................................................................Messor minor (André, 1883).
- Tête des majors noire. Plus luisant.................................................................................................................3

3- Entièrement noir, ne dépassant pas 8 mm. Propodéum en angle droit...........................................................................Messor bouvieri Bondroit, 1918.
- Thorax plus ou moins brun rougeâtre. Dépasse 10 mm, propodéum obtu (présent qu'en Corse).............................................Messor wasmanni Krausse, 1910.

4 - Clypéus échancré, mousse devant, pas de dents, trés poilu et sculpté. Varie du brun au brun noir...................................................Messor structor (Latreille, 1798).
- Clypéus dentelé, corps plus lisses, moins sculpté..................................................................................................................5

5- Propodéum anguleux (angle bien marqué). Entièrement noir ou brun foncé.......................................................................Messor capitatus (Latreille, 1798).
-Propodéum plus ou moins arrondi. Partie rougeâtre sur la tête et le thorax au moins sur les majors et les reines............................Messor barbarus (Linné, 1767).


Quelques remarques :


La difficulté principale que l'on rencontre dans la détermination des Messor, c'est le polymorphysme des ouvrières. C'est surtout chez les ouvrières majors que les caractères indiquées dans la clé sont les plus évidents.

Précisions d'Henri Cagniant :
Messor semirufus (Forel, 1880), n'est pas de France, comme l'a annoncé Bernard (1968), c'est Messor wasmanni (Krausse, 1910), qui est présent (qu'en Corse).
M.sanctus existe en Afrique du Nord tandis que M. bouvieri est son espèce soeur pour l'Europe Occidentale.
M. bouvieri a été relevée comme bonne espèce par Baroni Urbani (1964).
La synonymie correcte doit s'écrire M. barbarus (=M. sordidus); c'est le synonyme qui est cité en second et qui tombe entre parenthèses.

M. rufitarsis a été reconnu comme synonyme junior de structor par Nylander dès 1856.

M. semirufus (André, 1883) est décrit du voisinage de la Mer Caspienne.



Cette clé n'aurait jamais pu être construite sans les travaux et conseils d'Henri Cagniant, qui l'en soit ici remercié.
Pour tous les termes ou schémas explicatifs, je vous renvoie sur ses documents, et articles.
De plus, je demande à tous les membres ou lecteurs de cette clé, s'ils en ont l'envie ou la possibilité, de la tester et de me faire part de leurs remarques, cela me permettra de faire sans doutes des corrections ultérieures. Merci par avance et bonne lecture.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité