Nombre d'ouvrières par tube

Section pour aborder toutes les questions concernant le matériel utilisé pour les récoltes et les identifications (tubes, alcool, méthodes de captures, binoculaire...)
Répondre
Jeremy Pascal
Messages : 6
Enregistré le : mer. 7 août 2013 18:35

Nombre d'ouvrières par tube

Message par Jeremy Pascal » lun. 19 mai 2014 17:56

Bonjour à tous,

J'aimerai un peu plus de détails sur le contenu des prélèvements réalisés sur le terrain.

Comme le stipule la procédure de récolte : "Il faut effectuer les prélèvements de préférence dans la fourmilière [...] Il faut prélever une dizaine d'ouvrières.
Pour les espèces comportant des castes d'ouvrières, il faut prélever un nombre similaire pour chaque caste pour atteindre une dizaine d'ouvrières. Par exemple, pour une espèce comportant 3 castes, on pourra prélever 3 minors, 4 médias, 3 majors.".

Je comprends le besoin de mettre à disposition plusieurs ouvrières pour identifier avec précision certaines espèces. Cependant, il me semble dommage que l'on ne puisse pas envoyer un tube contenant qu'une seule fourmi, dans le cas où on n'a pas trouvé le nid ou bien que l'on n'a pas trouvé d'autres de ces congénères. Sur certaines espèces, il me semble qu'il n'y a pas d'ambiguïté (corrigez moi si je me trompe).

Pour exemple : J'ai participé à un inventaire sur le coteau de la Chaume (19) ce week-end. En plus de récolter dans les nids, des fourmis destinées à Antarea, je récolte en parallèle des fourmis solitaires que je trouve sur mon chemin dans le but de les identifier à des fins personnelles, ainsi que pour m'exercer dans la taxonomie...
J'ai donc trouvé une fourmi dont sa morphologie caractéristique s'apparente à une Camponotus lateralis et je m'aperçois de plus, que cette espèce n'est pas référencée dans la base d'Antarea pour la Corrèze, département qui se montre à la limite de sa répartition. D'où mes questions...

Que peut-on faire ? Puis-je tout de même envoyer cette fourmi baroudeuse pour confirmation et enregistrement ? Bien que Camponotus lateralis dispose d'une morphologie bien caractéristique, disposer d'une seule fourmi est- il suffisant ? Peut on généraliser cette démarche du moment où "on est à peu près sûr" de l'identification d'une espèce ?
Modifié en dernier par Jeremy Pascal le mar. 20 mai 2014 08:34, modifié 1 fois.

Christophe Galkowski
Messages : 563
Enregistré le : mar. 13 mai 2008 10:46

Re: Nombre d'ouvrières par tube

Message par Christophe Galkowski » lun. 19 mai 2014 23:12

Les prélèvements doivent se faire de préférence dans la fourmilière, mais c'est quand on trouve la fourmilière..... souvent, on ne croise que des spécimens isolés ou alors quelques ouvrières en vadrouille et bien sûr, il n'est pas interdit de les envoyer.
Disposer de plusieurs individus d'un même nid, c'est parfois très utile dans certains genres comme Lasius, Myrmica, Temnothorax, .... dans d'autres cas c'est moins indispensable ("quand on est à peu près sûr") et 1 individu suffit. De toute façon, on le dira s'il vaut mieux en chercher d'autres.

Jeremy Pascal
Messages : 6
Enregistré le : mer. 7 août 2013 18:35

Re: Nombre d'ouvrières par tube

Message par Jeremy Pascal » jeu. 22 mai 2014 21:02

Parfait ! Je vais donc changer ma "technique de chasse" selon le genre.

A bientôt

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité