Le complexe Temnothorax luteus dans la région de Banyuls

Section où le professeur Henri Cagniant lance les sujets de discussions de son choix.
Répondre
Henri Cagniant
Messages : 218
Enregistré le : mar. 13 mai 2008 10:44

Le complexe Temnothorax luteus dans la région de Banyuls

Message par Henri Cagniant »

Toujours dans le but de tester la Discriminante D de Seifert et al (2014), je vais me porter sur une population de la région de Banuyls (France, Pyrénées orientales) qui est consensuellement reconnue comme Temnothorax racovitzai. Le type de cette forme (Bondroit, 1918) est d'ailleurs de "Banyuls".
J'ai mesuré (ou remesuré) 56 ouvrières provenant de 7 localités s'étageant de 110 à 850m d'élévation. Vu la sensibilité du calcul de D, les mesures ont été faites "au mieux" avec le matériel dont je dispose (Bino Wild M5 au grossissement 20x50; erreur absolue: ± 0.0023mm). Le biais précédent a été en grande partie corrigé; pour la mesure des yeux je ne prenais en compte que les omatidies colorées alors qu'il faut les prendre toutes, pour la Longueur du mesosoma il ne faut pas mesurer la classique "Longueur de Weber" mais s'arrêter à l'aplomb du pronotum (Seifert, com. person.).
Les échantillons étudiés proviennes de récoltes de F. Sommer, C. Lebas et moi-même.

Listes des localités (pour davantage de détails, voir Sommer et Cagniant, 1988):
Route du col de Séris, 110 m; étage Euméditerranéen (EM); Chêne liège, Ciste, Calycotome, Lavande; espace découvert à Brachypode.
Col de Séris, 260 m; EM; pelouse à Brachypode, Dactylis, Asphodèle.
Forêt de Sorède,280 m; EM; Chêne vert et Ch. pubescent; pelouse à Brachypode et Bruyère.
Col de Banyuls, 550 m; étage Supraméditerranéen (SM); maquis à Bruyère et Cistes, Lavande.
Bois de Lavall, 650 m; SM; maquis de Chêne vert.
La Massane, 750 m; étage Montagnard méditerranéen (MMT); pelouse xérophile à Fétuque, Carex, Hélianthème.
Pic de Sallfort, 850 m; MMT; lande à Callune et Genévrier.

Tableau des résultats:
Classeur51.xlsx
(14.74 Kio) Téléchargé 204 fois
Observations:

Les valeurs obtenues pour D correspondent bien à T. racovitzai selon Seifert et al (op. cit); elles se situent essentiellement en zone négative: D moyenne: -1,377± 0,2838 [-3,8806, +0,9862]; n= 56 (Seifert et al (p. 52) indiquent pour leur part pour T. racovitzai D= -2.044± 0.88 [-4.363, 0.041] n=72).
La distribution des valeurs de D est proche d'une distribution normale; le risque de rejeter la Loi normale alors qu'elle est vraie est ici de 90,25%. Cela confirmerait que nous sommes dans une même population.
Il faut cependant noter que D est aussi sensible à la taille (indice C = Lte+lat); la corrélation C/D serait significative avec des individus considérés comme indépendants: r = 0,673***; on peut néanmoins considérer la tendance comme positive.
De même, D a tendance à augmenter avec l'altitude; la corrélation altitude de la localité/D des individus trouvés à cette altitude (même remarque): r = 0,433 ***.
pour les localités de basse altitude (110 à 280 m) on a D= -1,805± 0,4394 [-3,988, 0,044] n=24.
pour les localités plus élevées (550 à 850 m) D= -1,055± 0,3486 [-3,205, 0,986] n=32.
Ces moyennes pourraient être considérées comme différentes t=2,767, mais l'application du test reste ici discutable.
Remarque: corrélation altitude/C: r= 0,096 ns; les individus ne semblent pas devenir significativement plus grands dans l'espace des échantillons considérés. Autrement dit, il n'y aurait pas de biais de taille lorsqu'on étudie l'influence de l'élévation. Il faut cependant se souvenir que la corrélation est "polluée" par l'hétérogénéité des échantillons (il y a dans chacun des individus de tailles différentes).

Conclusion: Les résultats ci-dessus sont cohérents avec les conclusions des auteurs; cependant ceux-ci n'ont pas considéré que D intègre outre des indications taxonomiques, des facteurs environnementaux et individuels; ce dernier point est important; dans un même échantillon, provenant d'une même colonie, on peut trouver des variations considérables de D en fonction de la taille des fourmis (par exemple à Banyuls, 110 m [= route du Séris] D va de -3,988 pour un petit individu à -0,8843 ou -0,9522 pour des plus grands). J'y reviendrai.

A suivre...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité