T. racovitzai des P.O.

Section où le professeur Henri Cagniant lance les sujets de discussions de son choix.
Répondre
Henri Cagniant
Messages : 218
Enregistré le : mar. 13 mai 2008 10:44

T. racovitzai des P.O.

Message par Henri Cagniant »

Je viens de recevoir 2 échantillons des Pyrénées orientales de mon ami C. Lebas, petits mais néanmoins intéressants:
-Cap le Troc, Banyuls, IX 2011
-Saint Cyprien, arrière dune à Tamaris, VI 2009.

Le premier échantillon renferme de grandes ouvrières (ergatogynes) à tête marron, entièrement réticulée, large (Lte/lat= 1,099 [1,070, 1,178] ectype: 0,036, n=7), épines petites, pétiole massif. C= 1,296 mm [1,223, 1,360] ectype: 0,051; n=7. La discriminante D= 2,671 [0,977, 4,185], ectype: 1,168. Ces scores les affecterait à T. tristis. Mais le lieu de capture et une ouvrière T.racovitzai "normale" (D= -1,1824) faisant partie de l'échantillon affirment le contraire. Le "statut social" des individus influe donc aussi sur la valeur de D.

Le second échantillon est constitué de T. racovitzai conformes: Ouvrières assez petites, jaunes, à tête en partie lisse, épines longues, pétiole élevé. On a: Lte/lat = 1,162 [1,143, 1,204] ectype: 0,020, n=8; C= 1,170 mm [1,013, 1,257] ectype: 0,085; D= -2,153 [-3,256, -1,091] ectype: 0,910. La corrélation C/D est une nouvelle fois vérifiée: r= 0,784, n=8.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités