Formica exsecta - Nylander, 1846

Section de discussion et d'évocation des reportages photos concernant les différentes espèces dans leur milieu naturel.
Répondre
Claude Lebas
Messages : 374
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:06

Formica exsecta - Nylander, 1846

Message par Claude Lebas »

Peu de littérature à son sujet :
- Action de la végétation sur la dynamique d'une colonie polycalique de Coptoformica exsecta Nylander dans les conditions naturelles - B.E Lorber revue l'Entomologiste - 02/1986 tome 42
- The distribution of the subgenus Coptoformica Muller 1923 in the palaearctic region - Schultz / Seifert; Myrmecological news ; 09/2007
- A taxonomic revision of the ant subgenus Coptoformica Muller 1923 - Seifert - zoosystema - 2000
Elle est présente dans la partie orientale des Pyrénées : Ax les thermes/Ariège ( N.tirard- A.Lorre S.Wahetra- C.Lebas) et dans les Pyrénées Orientales.
Localisée sur le torrent de la Carança , on la trouve aussi sur le torrent de Mantet.
En accord et avec la participation du conservateur de la réserve de Mantet Claude Guisset , avec l'aide de techniciens qui vivent sur place, nous observerons les moeurs et l'étagement de la population.
Altitude : 1300 m
description des ouvrières :
Image
Echancrure caractéristique sur le tête. C'est une fourmi voisine du groupe rufa mais plus petite.( 5 à 7 mm)

Les interrogations portent sur :
- la fondation des colonies
- l'alimentation
- la répartition
- l'étagement( elle a été observée en amont à 1900 m)
Biotope : zone découverte, paturées, proche d'une rivière. Quelques feuillus sur place et résineux plus loin :
vue du col de Mantet
Image
et de la zone observée :
Image

Les mesures GPS ne permettent pas une précision inférieure à 3m. Le relevé est sur cette carte :
Image

Les cercles de couleurs indiquent les réseaux polycaliques identifiés. Des ouvrières du nid 1 ont été placées sur les autres nids. En cas d'agression les prélèvements éaient croisés afin de retrouver les connexions.
On observe : adoption immédiate- adoption à la suite d'une observation pouvant aller jusquà quelques contacts rudes de la part de quelques ouvrères seulement- rejet immédiat par plusieurs ouvrières. Tests croisés multiples.
résultats :
nids 1+2
nids 3+4
nid 6
nids 7+8+9
nids 10+11+12+13
L'espèce Serviformica présente est Formica lemani. Deux nids en possédaient : 7 et 8. Sur la zone uniquement un nid de F. lemani en développement. La fondation dépendante en sera limitée potentiellement.

Les nids sont souvent adossés à une pierre . Des mottes ne permettaient pas de vérifier si c'était systématique.

ImageImageImage

ImageImageImage

ImageImageImage

ImageImageImageImage

Structure d'un nid adulte :
Image Image

Dôme constitué de végétaux et gravillons. Il semblerait qu'en amont il n'y aurait que du végétal.
Polygyne. Sur le nid ci dessus dans une autre zone limitrophe indiquée par un berger, 3 gynes présentes à la vue.

Le couvain étaient peu développé pour mi juin. Pluie récurrentes,froid relatif nocturne ... Quelques larves stade 1 ou 2 en apparence.

En devenir : surveillance des essaimages - mode alimentaire avec un capteur Chauvin.
Modifié en dernier par Claude Lebas le dim. 28 sept. 2008 23:18, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Bernard Le Roux
Administrateur du site
Messages : 329
Enregistré le : mar. 29 avr. 2008 17:12
Localisation : Dijon

Re: Formica exsecta

Message par Bernard Le Roux »

je trouve ton compte rendu très intéressant et instructif.
Question d'un néophyte : qu'est ce qu'un capteur Chauvin ?

Avatar du membre
Jean-Luc Marrou
Administrateur du site
Messages : 488
Enregistré le : mar. 29 avr. 2008 20:09
Localisation : Toulouse

Re: Formica exsecta

Message par Jean-Luc Marrou »

Claude, c'est un superbe reportage que tu nous livres là, sur une espèce effectivement peu connu, soi-disant peu courante car cantonnée à des biotopes bien spécifiques. En même temps on peut se demander si elle a été bien cherchée et recensée dans les milieux spécifiques où elle se trouve.
L'échancrure caractéristique de la tête faisait qu'on la classait dans un sous-genre différent de Formica stricto.sensus à savoir dans le sous-genre Coptoformica, ce n'est plus d'actualité ? Tu as des infos là-dessus ?
Bernard Le Roux a écrit : Question d'un néophyte : qu'est ce qu'un capteur Chauvin ?
Je me permets de répondre. Le capteur Chauvin est un dispositif qui porte le nom de son inventeur Rémy Chauvin (écrivain, scientifique spécialiste des fourmis et qui a beaucoup travaillé sur les Formica dans les années 40-50-60.
Cette technique consiste à compter le nombre et le type de proies ramenés au nid par les colonnes d'ouvrières de Formica. Le nid est entouré d'une barrière métallique, ce qui force les fourrageuse de Formica à emprunter des passerelles qui mène au capteur chauvin. Ce capteur est constitué d'une boite surmonté d'un entonnoir dans lequel arrive la passerelle. Les fourrageuse revenant avec une proie entre les mandibules se laissent tomber dans la boite munie de trous dont le diamètre est à peine supérieur à celui de la plus grosse des fourmis. L'intérieur de la boîte légèrement obscur fait croire aux fourmis qu'elles sont arrivées dans la fourmilière et donc elles lâchent leurs proies et ressortent.
Les capteurs sont relevés régulièrement et permettent d'évaluer le régime alimentaire des Formica.
Je sais pas si ce dispositif est toujours utilisé, j'avais vu un documentaire pas si vieux avec Daniel Chérix qui l'utilisait toujours.

Avatar du membre
Hugo Darras
Messages : 286
Enregistré le : mar. 13 mai 2008 21:39
niger = noire ? : non
Localisation : Europe
Contact :

Re: Formica exsecta

Message par Hugo Darras »

Rémy Chauivn décrit ses expériences à merveilles dans Le monde des fourmis :
Image
facilement trouvable en bibliothèque ou librairie.

Claude Lebas
Messages : 374
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:06

Re: Formica exsecta

Message par Claude Lebas »

également dans Fourmis des bois du parc jurassien vaudois - D.Cherix - 2006 .
Le piège sera en plastique. Les nids sont plus petits que ceux des Formica s str.
A noter qu'il n'y a pas de pistes, le fourragement étant aléatoire. J'ai pu apercevoir des pucerons( photos normalement à suivre)dans le nid et des commensaux.
Coptoformica est désuet.

Jordan Wagenknecht
Messages : 4
Enregistré le : dim. 8 juin 2008 22:38

Re: Formica exsecta (Nylander, 1846)

Message par Jordan Wagenknecht »

Je rajoute 2 photos assez surprenante sur cette espèce.
Lors d'un raid de Polyergus rufescens (qui se déroula vers 17h à plus de 1800 mètres d'altitude dans le 66), j'ai pu observer que cette espèce à de sacré arguments à faire valoir contre notre célèbre fourmi amazone européenne.

La preuve en images.

Image

Image

Je pense qu'hugo devrait aussi avoir des jolies clichés de Formica exsecta à rajouter.

;)

Avatar du membre
Jean-Luc Marrou
Administrateur du site
Messages : 488
Enregistré le : mar. 29 avr. 2008 20:09
Localisation : Toulouse

Re: Formica exsecta (Nylander, 1846)

Message par Jean-Luc Marrou »

Effectivement observation intéressante. L'ouvrière de Polyergus n'était pas blessée ou morte auparavant ?

Jordan Wagenknecht
Messages : 4
Enregistré le : dim. 8 juin 2008 22:38

Re: Formica exsecta (Nylander, 1846)

Message par Jordan Wagenknecht »

Non non rien du tout.

En fait le long du raid des Polyergus, il y avait un nid de Formica exsecta. Celui-ci se trouvait en gros au milieu du chemin que devaient parcourir les ouvrières de Polyergus, pour aller piller un nid de serviformica.
Manifestement cela n'a pas plu à la colonie de Formica exescta :)

Prise par les mandibules de cette ouvrière de F.exescta, la Polyergus n'a rien pu faire.
Par la suite, quelques autres ouvrières de F.exescta se sont rassemblées autour de la Polyergus pour définitivement l'achever.

Claude Lebas
Messages : 374
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:06

Re: Formica exsecta (Nylander, 1846)

Message par Claude Lebas »

Il va falloir prélever pour vérifier que ce sont bien des F.exsectaau col. Le biotope ne correspond pas et il existe d'autres Coptoformica. Proximité de la frontière espagnole et à chaque vallée ses spécificités en cette région. Ainsi F.rufa présente sur la pente opposée au village n'est pas au col. F.lugubris prend la place.
Le piège n'a pas fonctionné. Raison simple : il n'y a pas que des entrées en surface. De nombreux passages sont sous-terrain. C'est aussi en cela que peu d'ouvrières sont vues hors des arbres pour fourrager.
Les techniciens n'ont pu assister aux essaimages. Confusion avec L.flavus fin août. Éventualité d'un vol nocturne. Beaucoup de pluie au printemps ont contrarié les activités cette année.
L'herbe haute n'a pas permis de visiter les pierres pour d'éventuelles fondations ou bouturages.

Anne Verfaillie
Messages : 4
Enregistré le : sam. 14 juin 2008 15:55
Localisation : paris/troyes
Contact :

Re: Formica exsecta - Nylander, 1846

Message par Anne Verfaillie »

Pas grand chose d'interessant à dire n'étant pas spécialiste ni connaisseuse comme vous.

Simplement je trouve ces photos magnifiques. Bien jolie espece que je ne connaissais absolument pas, c'est ça qui est super ici, on en découvre tout les jours ^^). Celà donne envie d'allez aussi explorer tout ces petits coins de France qui d'apres les photos sont magnifiques à voir!

Bravo à vous pour ces photos et ces observations! Merci de nous les faire partager!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité