conservation des spécimens morts

Section pour aborder toutes les questions concernant le matériel utilisé pour les récoltes et les identifications (tubes, alcool, méthodes de captures, binoculaire...)
Avatar du membre
David Ignace
Messages : 30
Enregistré le : ven. 23 mai 2008 15:11
Localisation : Belgique
Contact :

Re: conservation des spécimens morts

Message par David Ignace » mar. 27 janv. 2009 07:55

Hello,
Je me trompe peut-être mais si les tubes sont hermétiques il ne devrait pas y avoir de problème d'évaporation ?
Donc pourquoi les mettre dans un autre récipient remplis d'alcool. Maintenant peut être que sur plusieurs années il y aura quand même de l'évaporation dans mes tubes mais ça je le verrai par la suite.

Maintenant je pose une autre question. Comme tous le monde le dis l'alcool à 70°non dénaturé coûte assez cher en pharmacie. Ici en Belgique on paye de 5 à 7 euro pour 100 ml d'alcool à 94°. Qu'il faut dillué à 70° ( Merci Hugo pour la formule ;) ). Comme je l'ai déjà demandé à Hugo, peut-on utiliser l'alcool ménager. J'ai vu il y a 2 mois environ chez Auchan au rayon pour pour faire des liqueurs ou autres des bouteilles d'alcool à 94° d'un litre à 25 euro. Est-ce bon pour la conservation de nos fourmis ? Car ça revient beaucoup moin cher.On obtiendrait pour un peu plus de 25 euro 1,343 Litre d'alcool à 70°.
Voilà
David

Avatar du membre
Hugo Darras
Messages : 286
Enregistré le : mar. 13 mai 2008 21:39
niger = noire ? : non
Localisation : Europe
Contact :

Re: conservation des spécimens morts

Message par Hugo Darras » mar. 27 janv. 2009 20:32

sur les microtubes, s'il n'y a pas de joint d'étanchéité, l'évaporation se fait vite remarquer au fil des mois. Sur ton système, cela doit être bien plus néglieable (volume plus grand, et bouchon silicone)
L'alcool ménager certainement pas. Par contre l'alcool à boire ?... aucune idée


hier, au séminaire de Seifert, il nous a expliqué préférer largement l'alcool pur (ou 90° à la limite) pour ses travaux. Il explique monter tout ces spécimens sur carton avant d'essayer de les identifier ou de travailler dessus. (on s'imagine le travail, quand il doit monter des centaines de fourmis, et mesurer des dizaines de caractères sur chacune...).
Il choisit l'alcool pur pour éviter les membres élastiques, avec pour contrainte de monter les fourmis en un temps limite pour pas qu'elle soit cassante (un Temnothorax ne serait plus préparable -selon lui- après 1 min en dehors de l'alcool.... :shock:)

Ca reste encore selon les préférences de chacun...

Théotime Colin
Messages : 184
Enregistré le : sam. 24 mai 2008 05:54
niger = noire ? : non
Localisation : Rhône et Alsace

Re: conservation des spécimens morts

Message par Théotime Colin » mar. 14 sept. 2010 21:56

Sur mon dernier envois, j'avais, comme d'habitude, indiqué le numéro des tubes au marqueur puis scotché ce numéro pour éviter qu'il ne subisse les effets de l'alcool...
Visiblement, ça n'a pas tenu et les numéros ont décoloré pendant le trajet. La solution (que j'ai vu dans un labo à la fac de Lyon) semble être d'écrire sur un carré de bristol le numéro du tube écrit au crayon, et de placer le morceau de bristol directement dans le tube (en plus de marquer le tube avec un marqueur).
Je ne connaissais pas cette astuce mais maintenant je pense qu'elle va me servir.

ça parait bête quand on y pense, mais si ça peut éviter à d'autres d'avoir le même problème que moi...

Claude Lebas
Messages : 371
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 22:06

Re: conservation des spécimens morts

Message par Claude Lebas » mar. 14 sept. 2010 23:10

Christophe nous a livré son astuce : mettre l'étiquette entre deux couches de scotch:
Image
Ecrire au crayon de papier rend toute dissolution impossible. Dans le tube est très pratiqué par les entomos. .

Avatar du membre
David Ignace
Messages : 30
Enregistré le : ven. 23 mai 2008 15:11
Localisation : Belgique
Contact :

Re: conservation des spécimens morts

Message par David Ignace » mer. 15 sept. 2010 17:45

Bonjour à tous,
Moi pour les envois ou pour ma collection j'utilise de petites étiquettes imprimées avec mon imprimante lazer. Pas de soucis de dégradation pour le moment.
J'ai oublié de préciser les étiquettes sont dans l'alcool
Image
David
Modifié en dernier par David Ignace le mer. 15 sept. 2010 18:32, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Bernard Fayard
Messages : 46
Enregistré le : sam. 15 mai 2010 11:58
Localisation : DOUBS
Contact :

Re: conservation des spécimens morts

Message par Bernard Fayard » mer. 15 sept. 2010 18:28

Bonjour,

Ces derniers temps, j'ai innové avec les moyens du bord.

J'étiquette mes microtubes et les entoure de scotch.

Image


Et avec des fiches bristol, j'ai réalisé des supports bien pratiques.

Image

Image

A+

Avatar du membre
Hugo Darras
Messages : 286
Enregistré le : mar. 13 mai 2008 21:39
niger = noire ? : non
Localisation : Europe
Contact :

Re: conservation des spécimens morts

Message par Hugo Darras » mer. 15 sept. 2010 19:56

Moi pour les envois ou pour ma collection j'utilise de petites étiquettes imprimées avec mon imprimante lazer. Pas de soucis de dégradation pour le moment.
Bonsoir David.
Ca ne bouge pas, mais à long terme l'impression devient fragile : si tu es amené à déplacer l'étiquette avec une pince, les lettres se décollent. C'est un peu dangereux.

Avatar du membre
David Ignace
Messages : 30
Enregistré le : ven. 23 mai 2008 15:11
Localisation : Belgique
Contact :

Re: conservation des spécimens morts

Message par David Ignace » jeu. 16 sept. 2010 19:59

Hugo Darras a écrit :
Moi pour les envois ou pour ma collection j'utilise de petites étiquettes imprimées avec mon imprimante lazer. Pas de soucis de dégradation pour le moment.
Bonsoir David.
Ca ne bouge pas, mais à long terme l'impression ca devient fragile : si tu es amené à déplacer l'étiquette avec une pince, les lettres se décollent. C'est un peu dangereux.
Ok merci pour l'avertissement. Sinon pas de soucis toutes ma collection est rangée et photographiée ( alcool et sec ) Sur chaque photo un numéro superposé à la photo sur l'emplacement de la fourmis ou du tube ( chaque fourmi ou tube a son numéro ). Toute la numérotation est notée dans une base de donnée avec toutes les infos sur la fourmis. Je maintiens à jour au fur et à mesure. Le seul truc c'est que je ne dois pas bouger l'emplacement de la fourmis dans la collection, ou alors changer sur la photo également. Comme ça même si les étiquette se détériorent je n'ai pas de soucis.

Théotime Colin
Messages : 184
Enregistré le : sam. 24 mai 2008 05:54
niger = noire ? : non
Localisation : Rhône et Alsace

Re: conservation des spécimens morts

Message par Théotime Colin » ven. 11 nov. 2011 14:04

Bonjour,

je vois des collections où les fourmis ont les pattes correctement écartées. J'obtiens des résultats corrects sur les grosses fourmis (Messor, Camponotus) mais lorsque je m'occupe des petites fourmis, même en essayent d'étaler les pattes correctement, j'obtiens des résultats similaires aux photos du premier message.
Je comprends que l'intérêt est limité si le montage est utilisé pour identification, mais pour ma collection épinglée je souhaiterai les présenter très correctement. Existe-t-il des techniques spécifiques pour écarter les pattes et les étaler?

cordialement,
T.C.

Rumsaïs Blatrix
Messages : 139
Enregistré le : ven. 30 mai 2008 06:53

Re: conservation des spécimens morts

Message par Rumsaïs Blatrix » ven. 11 nov. 2011 16:06

L'étalement correct des pattes est aussi important pour l'identification car ça permet de voir tous les caractères sans être gêné. Pour les temnothorax par exemple c'est très utile car ça permet de bien voir le profil du pétiole et les épines. Moi j'utilise des minuties pour fixer la fourmi sur un bout d'émalène (ou de polystyrène), et aussi pour maintenir les pattes dans la bonne position, et je laisse sécher quelques jours. C'est parfois délicat pour les petites fourmis. Temnothorax c'est déjà un peu dur, mais Monomorium, plagiolepis et Solenopsis c'est encore pire! Il vaut mieux être bien zen quand tu commences...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité