Historique d’AntArea

L’idée de Jean-luc Marrou – Fondateur

AntArea a  pour objectif l’inventaire et la localisation des espèces de fourmis présentes sur le territoire français métropolitain.
Le dernier ouvrage de systématique et de répartition géographique au niveau national est dû à Francis Bernard avec son ouvrage:
“Les fourmis d’Europe occidentale et septentrionale” (1968, MASSON et Cie editeurs-Paris).
Tant d’années après sa parution, il paraissait évident que ce travail soit aujourd’hui incomplet et qu’il comportait un grand nombre d’erreurs,
même si il reste une référence essentielle.
Une mise à jour s’imposait.
L’enjeu était de taille : permettre la mise à jour de nos connaissances sur la myrmécofaune française.
Restait à en trouver la forme.
Internet, moyen technique moderne étant devenu incontournable dans sa capacité à établir des possibilités d’échanges et de diffusion rapide d’informations,
nous sembla présenter des perspectives d’utilisations intéressantes.
En effet, véritable outil de transmission, il permet la diffusion de données accessibles à tous.

Chronologie

  • fin 2005 :
    Jean-luc Marrou convainc Henri Cagniant d’accepter de participer à l’inventaire des fourmis de France afin de s’occuper des déterminations
    d’AntArea pour améliorer nos connaissances sur la répartition des espèces françaises.Henri Cagniant, Professeur d’Université à présent à la retraite, qui s’est passionné toute sa vie pour les fourmis,
    a écrit une centaine de publications dans des revues scientifiques telle que Insectes Sociaux, Annales et Bulletins du Muséum, etc.
    Il s’est tout particulièrement intéressé dans un premier temps aux fourmis d’Algérie, puis aux fourmis du Maroc et de Tunisie.
    Spécialiste du Maghreb, il ne s’intéressait guère aux fourmis françaises.
  • mars 2006 :
    Le projet AntArea est lancé.
  • fin 2008 :
    Le projet AntArea crée son propre site sur internet http://www.antarea.fr.
    Une équipe a été constitué autour de ce projet.
    Elle était constituée de :

    • Jean-Luc Marrou
      Fondateur. Il en assurait la gestion et tout ce qui concerne les points de fonctionnement. Il participait aussi à la mise à jour des données.
    • Christian Dégache
      Il collaborait avec Jean-Luc Marrou à la gestion du site et assurait également la mise à jour des données.
      Il assurait aussi la fonction de coordinateur de région. Son investissement et sa capacité de travail sont impressionnants.
    • Henri Cagniant et Christophe Galkowski
      Responsables des identifications. Ils s’occupaient essentiellement de la détermination des spécimens reçus.
  • En janvier 2011 :
    Une association loi 1901 a été constituée autour du projet et comme il se doit, un bureau a été formé.