Message adressé par Philippe Grandcolas. Directeur de l’Institut de Systématique, Evolution, Biodiversité au Muséum national d’Histoire naturelle- Sorbonne Universités C’est avec une grande tristesse que nous avons appris récemment le décès de Janine Weulersse le samedi 23 septembre a l’âge de 83 ans.

Au Muséum de Genève, les fourmis sont à l’honneur jusqu’au 7 janvier 2018 pour célébrer le 2e acte du 50e anniversaire.

Muséum de Genève, les fourmis sont à l'honneur

Du 1er avril 2017 au 26 août 2018 au Muséum d’Histoire Naturelle de Tours se tient l’exposition inédite « FOURMIS ».

au Muséum d'Histoire Naturelle de Tours l'exposition

Suisse, Auguste-Henri Forel est né à Morges dans le canton de Vaud le 1er septembre 1848 et meurt à Yvorne le 27 juillet 1931.

Son pays lui a dédié un billet de banque.

Ce billet va être retiré de la circulation en 2020 comme tous les billets dits de la 6ème série émis en 1976.

Auguste-Henri Forel

Auguste-Henri Forel Fourmis

La Frapna Drôme Nature Environnement agit pour la protection de la nature & de l’Environnement. Les épines drômoises étant leur revue trimestrielle. Les épines drômoises revue trimestrielle 5 € en kiosque ou sur abonnement. Pour le numéro estival de 2017, des sujets sur les fourmis dont voici le sommaire

Le point le plus septentrional de Dolichoderus quadripunctatus a été déplacé par le recensement de Laurent Colindre sur Fontaine-Chaalis dans l’Oise (60).

répertition Dolichoderus quadripunctatus

Rare mais possible à trouver !

Hugo DARRAS est un membre d’Antarea.

Déjà au lycée il établissait des protocoles sur les fourmis en collaboration avec une chercheuse.

Son cursus après le bac fut:

    1.  master  en ingénierie des sciences de la Vie à AgroParis Tech de 2007 à 2011
    2. master en science de l’Ecologie, Biodiversité et Evolution en 2011 AgroParis Tech
    3. Doctorat en Biologie évolutive à l’université libre de Bruxelles sous la tutelle de Serge Aron.

 Doctorat dont on peut lire la thèse  ici, soutenance le 26 juin 2017.

Etymologie des noms de genres de Fourmis françaises par Henri Cagniant. Alors que les noms d’espèces dérivent du Latin et sont faciles à deviner (cruentatus, pygmaea…), la plupart des noms de genres dérivent du Grec classique et ne sont pas toujours évidents; en voici la signification étymologique d’après « Myrmecological Orthoepy and Onomatology » de G. Wheeler, 1956 (merci à Xavier Espadaler qui a eu l’amabilité de me transmettre une copie de ce texte) et le Dictionnaire Grec-Français de A. Bailly.

Lorsqu’on adresse des fourmis du genre Myrmica à Christophe Galkowski, le systématicien d’Antarea reconnu  pour ce genre, des mesures biométriques sont effectuées.

HW : la largeur maximale de la tête

FR : la plus petite largeur du front entre les arêtes frontales

FL : la distance maximale entre les bords extérieurs des lobes frontaux.

la Société d’histoire naturelle d’Autun, en partenariat avec Bourgogne-Nature, a édité un ouvrage sur la faune sauvage de Côte-d’Or

Quatre pages sont consacrées aux fourmis.

On peut le feuilleter partiellement

Le commander ici